13 mai 2022 | Slow Life

vivre la simplicité heureuse mode de vie

Au fond à quoi ça rime de vivre la simplicité au quotidien ? Si tu te poses la question, c’est qu’actuellement nous en entendons de plus en plus parler. Ou bien que cela t’intrigue ?

Dans un monde où tout va de plus en plus vite, où il faut toujours plus et encore plus, beaucoup s’y perdent et ressentent un malaise. La course à la productivité est devenue la norme ! Seulement, est-ce juste d’être bousculé par ces attentes de notre société moderne ? Désormais, nous prenons conscience que ce rythme effréné n’a plus de sens. Nous nous épuisons. Personnellement, j’ai choisi depuis plusieurs années de vivre la simplicité dans mon quotidien familial

Globalement, la simplicité pourrait s’entendre par un ralentissement de rythme dans sa vie. J’estime que cela va bien au-delà. Ce n’est que mon point de vue ! En gros selon moi, vivre la simplicité amène plus de sens au sein de nos vies !

Vivre la simplicité au quotidien c’est avant tout : Privilégier l’être à l’avoir, au devenir plutôt qu’au paraître, à la frugalité plutôt qu’au gaspillage.

Aujourd’hui, entre le minimalisme, par ci, la sobriété volontaire et le slow life, par là, nous entendons plusieurs points de vue. Et là moi, je te parle en plus du « vivre simplement » ! 😅 Ce sont des courants assez similaires finalement. Je t’explique dans cet article différents aspects de ce type de mode de vie. Allons-y !

Des cheminements différents

En effet, suivant les personnes, les cheminements vont suivre un processus qui varie selon les vécus de chacun. Souvent, ça commence par une prise de conscience due à une circonstance difficile dans sa propre vie. Une grande maladie, la perte d’un proche, un burn out,… Une période où l’on en vient à se questionner sur le sens de son existence. Pour laquelle, en découle la plupart du temps des changements d’esprit.

Autrement, ce questionnement arrive quand nous devenons parents. Ça été mon cas en partie notamment ! Une quête de sens recherchée, pour l’avenir de nos chérubins. Quel est le monde que l’on laissera à nos loulous ?

Les évolutions de chacun ont aussi des niveaux différents. Certains gardent leur niveau de vie dans leurs maisons individuelles en changeant des actions quotidiennes. Par exemple, ils se tournent vers une consommation plus raisonnée ou bien le zéro déchet. D’autres décident de tout plaquer pour parcourir le monde ! Comme cette famille d’amis que j’ai suivie dans leur parcours : Les Lamour’s en Vadrouille. À vrai dire, il est difficile de présenter l’ensemble des possibilités qui existent tellement elles sont nombreuses.

Dans mon cas, l’un de mes grands changements a été de rester plusieurs années mère au foyer. J’ai souhaité voir mes enfants grandir en étant au quotidien avec eux. Par choix, nous avons opté pour l’instruction en famille durant 7 ans, jusqu’au 10 ans de notre grand. Une présence 24h/24 auprès de mes fils, des expériences riches et également des rencontres merveilleuses.

Ici mes deux garçons et moi, en pleine forest school !

expérience riche de vie instruction en famille

Crédit Photo : Lucie Photographie

Tendre vers la décroissance

Un des principes de ce mode de vie qui est « la simplicité » est d’évoluer vers l’auto-suffisance. Être moins dépendant des ressources extérieures ! Là encore, il y a plusieurs niveaux. Ça va de produire soi-même ses légumes en ayant un potager, ou bien de générer soi-même son électricité, jusqu’à quitter les grandes villes pour s’installer en campagne pour se rapprocher de la nature. Phénomène qui a augmenté d’ailleurs avec la « crise du covid » !

Notons que la décroissance est un concept qui vise la réduction de la consommation d’une manière générale. Et ce dans un but de préservation de l’environnement ! Notre société hyperactive et de surconsommation a atteint ses limites. Une croissance infinie est impossible dans la réalité !

Pour moi, la décroissance, c’est aussi de revenir à de la débrouillardise pour être moins dans la société de consommation. Notamment, on peut simplement se remettre à la couture pour réparer ses vêtements et repriser ses chaussettes trouées. Il y a effectivement des personnes qui vont plus loin dans la décroissance, en construisant leur maison en autonomie avec des matériaux de récupération, par exemple. Chacun pose ses propres limites !

Plein d’actions différentes sont possibles à mettre en place ! Tu dois te dire, mais par où commencer ?

Justement, avec Sylviana et Yannick, nos amis voyageurs, et d’autres familles, nous avons participé à des défis citoyens avec Nantes Métropole. Celui de l’alimentation et zéro déchet puis celui de l’énergie !

dot_leavesLes défis citoyens

Les objectifs de ces défis :

dot_leavesAlimentation : consommer des aliments locaux, de saison et bio sans dépenser plus

dot_leavesÉnergie : réduire de 8 % ses consommations énergétiques

dot_leavesZéro Déchet : réduire de 20 % le poids de ses déchets

Dans l’ensemble, ce fut des expériences très enrichissantes où nous nous sommes donné plusieurs challenges au sein de nos quotidiens de vie familiale. À la suite de quoi, de nouvelles habitudes simples ont été adoptées chez nous ! C’est ça aussi pour moi la décroissance ! Remettre en question nos habitudes classiques pour réduire nos besoins et s’alléger financièrement de dépenses superflues, tant qu’à faire !

Certaines personnes se tourneront vers des éco-lieux ou des habitats légers pour avancer vers la décroissance. Quant à d’autres, ils vont vers des habitats passifs, bioclimatiques, ou écologiques, sur un terrain particulier. D’ailleurs, c’est notre cas ! Nous vivons dans une maison en bois avec une isolation en paille, en partie auto-construite.

challenge ose t'alléger

En quoi consiste le vivre la simplicité au quotidien ?

Tu l’as certainement compris, ce mode de vie touche, en fin de compte, toutes les sphères de nos vies. Ici, je t’explique donc les grands principes :

dot_leavesPosséder moins

Nous avons tendance à accumuler beaucoup. À cause de peurs, de marketing à outrance, de changement de mode… D’un côté, l’excès de possessions nous apporte une sécurité, et d’un autre, un handicap dans nos vies ! Nous y accordons trop d’importance, de temps, d’argent… Pour finalement, nous enfermer puis nous bloquer dans un cercle vicieux.

Le désencombrement ainsi que le détachement matériel, peut être vraiment transformateur. Ils ont un impact positif. Désencombrer permet de construire la vie de ses rêves et de concrétiser ses projets de cœur !

Comme nous, la famille dont je t’ai parlé a fait un grand désencombrement, dans la même période d’ailleurs. Nous c’était dans le but de vivre avec moins dans notre future maison. Et surtout pour tout rentrer nos biens dans un mobilhome, dans lequel nous avons vécu deux ans, durant la construction de notre maison. En l’occurrence, nos amis eux c’était pour changer radicalement de vie, pour être une famille nomade. Ils vivent aujourd’hui dans un camion aménagé avec des tentes sur le toit, en guise de chambres, afin de voyager dans le monde.

dot_leavesTravailler moins

C’est un des souhaits pour beaucoup de personnes d’évoluer en ce sens ! Pourtant, cela est difficile à mettre vraiment en action. En réalité, nous sommes dépendant d’une activité économique, pour vivre. Notamment pour pouvoir manger et nous loger ! Un cercle bien vicieux !

Du fait que dans la société, il faut produire sans cesse, nous sommes soumis à la pression. Dans ce cas, le travail amène stress, fatigue, insatisfaction et déprime.

Heureusement, cela ne concerne pas tous les travailleurs. Certains ont osé créer leurs entreprises en vivant de leurs passions. Et d’autres, ont trouvé leurs voix, en étant dans un travail où ils sont épanouis dans ce qu’ils font.

Apprécier son emploi, quoi de mieux ! De cette façon, on se lève le matin avec joie et enthousiasme. Ça donne du sens à son existence ! De nouveaux métiers émergent ! Des métiers engagés pour l’écologie, le bien-être humain, un mode de vie plus responsable… Notamment, la profession de home organiser est née d’un besoin de revenir à l’essentiel entre autres.

En devenant digitaux nomades, nos amis se sont tous les deux reconvertis professionnellement. Sylviana s’est lancé comme rédactrice web. Puis Yannick, quant à lui, propose la création de sites internet. Le monde est devenu pour eux une aire de jeux où tout est possible !

dot_leavesConsommer autrement

Bon là, je t’avouerai que je peux en parler des heures de ces sujets. Je vais me contenter de faire seulement une check-list et de te diriger vers d’autres articles sur mon blog 😉

dot_leavesRéduire ses déchets = Le zéro déchet en cuisine et Mes pratiques dans la salle de bain

dot_leavesAcheter moins et autrement

dot_leavesGénérer moins d’énergie

dot_leavesSe tourner vers le naturel

dot_leavesCuisiner de saison, local, et bio

dot_leavesFabriquer ses produits

dot_leavesProduire ses aliments

dot_leavesÉduquer à la préservation de l’environnement

Tous ces sujets, nous les avons partagés avec Sylviana et Yannick. Nous avons évolué sur ces points ensemble et de façon simultanée. Ce qui nous a conduit à aller plus loin rapidement dans notre façon d’appréhender le vivre la simplicité au quotidien. Quand je te disais que nous avions fait des rencontres formidables lors de nos années d’instruction en famille, je disais vrai !

dot_leavesSe contenter de peu

En nous contentant de peu, finalement, nous pouvons amener un cercle vertueux dans nos vies. Il est alors possible de travailler moins mais mieux, par exemple.

C’est aussi se satisfaire de petites choses, comme la beauté de la nature, le sourire d’un enfant, son café chaud dans une tasse ! Si nous regardons de plus près, des petits kiffs de ce genre nous en avons pleins au cours d’une seule et même journée. Il suffit d’en prendre conscience et de les apprécier ! Et ainsi, de se concentrer sur l’instant présent.

Évidemment, nous pouvons parfois être tiraillés entre l’être et l’avoir. Là encore, c’est un chemin qui peut prendre du temps ! Toute une façon de faire à repenser ! Des pensées à contrôler aussi… Pour cela, exprimer sa gratitude et avoir des pensées positives aident beaucoup, je trouve.

Nous êtres humains, sommes des éternels insatisfaits ! Que ce soit avec la comparaison aux autres, les résultats que nous avons, nous sommes souvent mécontents, à nous plaindre. Jamais content ! Ça te parle ça ? Moi oui, mais chut 🤫 J’y travaille !

Mener une vie simple est la meilleure façon de se sentir heureux. La simplicité est extrêmement importante pour le bonheur. Avoir peu de désirs, se satisfaire de ce que l’on a est vital.

Dalaï Lama

Se retrouver soi

Vivre la simplicité au quotidien, c’est aussi remettre du sens dans sa propre vie. Se reconnecter à soi ! J’entends par là, viser son mieux-être, et prendre soin de soi. Et ce pour sa santé physique, mentale, et sociale ! Ça fait beaucoup, n’est ce pas ? En effet, je reconnais que ça peut être un long chemin.

Pour viser son propre épanouissement, il est nécessaire de se retrouver soi d’abord. Écouter ses besoins, ses ressentis, puis connaître ses goûts, ses talents, ses passions ! Donc, il va s’agir de se respecter, d’arrêter des activités nocives, de stopper des relations toxiques, de prendre du temps pour soi…

À quoi bon enchaîner des journées sans être heureux finalement ? À part perdre du temps, je ne vois pas.

Du coup, tu peux vouloir pour cela :

dot_leavesêtre pleinement toi,

dot_leavesoccuper tes journées à tes passions,

dot_leavespasser du temps libre à des activités qui te nourrissent,

dot_leavesetc…

D’une personne à une autre, les activités vont changer forcément. Mais surtout, l’objectif sera de tendre vers une vie avec plus de sens pour toi !

Tout compte fait, la décroissance et la simplicité sont sans doute une des clés du bonheur ? Non ?

Quel que soit son chemin, finalement peu importe, le but est la prise de conscience dans un premier temps, et surtout la mise en action dans sa vie ensuite !

Aller vers un quotidien prônant le vivre avec moins mais mieux, apporte beaucoup de bienfaits et d’épanouissement. D’où le nom aussi employé : la sobriété heureuse ! À mon sens, ce mode de vie, consiste d’abord à reprendre vraiment nos vies en main, pour soi, ses proches et notre planète également. Puis de remettre en cause nos actions ! A ce propos, la légende du colibri l’explique très bien, nous devons tous faire notre part. Car oui, c’est aussi de notre responsabilité personnelle si la planète brûle et si les humains se font la guerre !

Faire sa part est aujourd’hui insuffisant. Il est urgent de reprendre notre bien-être en urgence au lieu de prendre son mal en patience. Alors mettons de la simplicité dans nos quotidiens !

Maëlle Home Organiser Loire Atlantique

A lire aussi : Adopter la slow life : 10 conseils pour ralentir dans sa vie

Cet article t’a plu ? 📌 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

simplicité vie sobriété heureuse