17 décembre 2021 | Réduire ses déchets

zéro déchet cuisine pratique solutions

Agir sur sa poubelle dans la cuisine, la priorité lorsque l’on se lance dans la réduction de ces déchets dans son quotidien.

Tu sais que, chaque année, un Français produit environ 390 kg d’ordures ménagères résiduelles (non compostable et non recyclable). Tous ces déchets n’ont pas le même avenir. Certains sont incinérés, d’autres finissent dans d’immenses décharges, d’autres encore sont recyclés, et les derniers sont compostés.

Tous ces déchets ont de graves conséquences sur l’environnement et l’écosystème avec la pollution de l’air, des sols et des nappes phréatiques. Des conséquences également sur notre santé en raison des molécules toxiques qui viennent impacter notre système immunitaire. Et enfin, des conséquences économiques avec plus de 14 milliards d’euros de dépenses dans la gestion des déchets.

Il est possible d’agir sur cette quantité astronomique de déchets et ses conséquences. Et l’une des premières pièces sur laquelle tu peux concentrer tes efforts, c’est ta cuisine.

En effet, chaque produit alimentaire que tu achètes est sur emballé. Les fruits et légumes sous plastique, les boîtes en carton emballées elles aussi dans du plastique… Le plastique est partout, et est devenu en quelques années l’un des déchets les plus présents dans nos poubelles et… dans la nature !

Il est donc temps de changer des habitudes et adopter des gestes écoresponsables simples à mettre en œuvre dans ta cuisine.

Dans cet article, je te propose des solutions pour dire adieu aux emballages inutiles et démarrer ta transition vers une cuisine zéro déchet.

Où se trouvent les déchets dans ta cuisine ?

Prenons 5 minutes ensemble, et faisons l’autopsie de ta poubelle afin de voir ce qu’il y a à l’intérieur…

Nous allons commencer par ce qui compose environ 50 % de tes déchets : les emballages recyclables et non recyclables. Véritable fléau pour l’environnement, tout ce plastique peut être évité en adoptant des gestes simples. Le zéro déchet dans ta cuisine va donc d’abord passer par l’élimination de tous ces emballages.

Ensuite, tu vas trouver les déchets organiques, les biodéchets. Ils représentent 30 % de tes ordures ménagères. Ces déchets organiques sont à la fois issus de tes préparations culinaires (épluchures de fruits et de légumes), mais aussi, et surtout du gaspillage alimentaire. En France, ce gaspillage est estimé à environ 10 millions de tonnes chaque année. Évidemment, ce chiffre ne concerne pas que les particuliers, mais aussi les secteurs de l’agriculture, de la distribution ou encore de la restauration.

Il n’empêche qu’à ton échelle, tu peux agir facilement en faisant attention à la conservation de tes aliments dans ton réfrigérateur, à la quantité d’aliments consommés, ou encore lorsque tu manges au restaurant. Ainsi, tu vas pouvoir agir afin de limiter le gaspillage alimentaire.

Enfin, il y a ton comportement lors de tes achats. La société d’aujourd’hui nous amène à vouloir consommer toujours plus, et pas seulement la nourriture ! Ainsi, lorsque tu souhaites acheter un produit, pose-toi les bonnes questions pour savoir si tu en as vraiment besoin et ne pas succomber à l’achat impulsif.

cuisine zéro déchet tote bag

Et si tu mettais de l’ « R » dans ta poubelle ?

Pour t’aider à atteindre ton objectif zéro déchet dans ta cuisine, il existe une règle qui repose sur 5 grands principes. C’est à Béa Johnson, conférencière et auteure du livre « Zéro Déchet », que nous devons cette règle des 5 R pour réduire la quantité de nos déchets dans notre poubelle :

dot_leavesRefuser

Comme le dit la Famille Zéro Déchet, « le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas ». Par conséquent, il est important de savoir dire non à tous ces déchets qui ne sont pas les bienvenus. Il faut donc apprendre à refuser les produits emballés et les objets à usage unique qui finiront dans ta poubelle.

dot_leavesRéduire

Tout d’abord, c’est réduire ta consommation. Avant de passer à l’acte d’achat, demande-toi si tu en as vraiment besoin. Cette question va te permettre d’éviter les achats inutiles et en trop grande quantité. Et c’est aussi réduire le gaspillage alimentaire en conservant le reste de tes plats préparés pour les consommer au repas suivant.

dot_leavesRéutiliser

Tu vas privilégier les achats d’occasion, de seconde main pour acheter et même vendre. Il existe aujourd’hui de nombreux lieux vers lesquels tu peux te tourner : internet, vide-grenier, ressourcerie… Tu vas aussi réparer les objets cassés ou l’électroménager en panne afin de prolonger leur durée de vie. Enfin, tu vas privilégier la location ou l’emprunt pour du matériel que tu n’utiliseras peut-être qu’une fois dans l’année (appareil à raclette, pierrade…). Il s’agit ici aussi de réutiliser des objets pour tes achats ou tes sorties, en arrêtant le matériel à usage unique.

dot_leavesRecycler

Il y a peut-être certains déchets que tu ne peux pas éviter. Pour les jeter, en favorisant le recyclage, il faut choisir la bonne poubelle. Ainsi, tu vas lire attentivement les consignes de tri pour savoir si tu dois mettre ton déchet dans la poubelle bleu, jaune, verte ou noire. Et pour le reste, ta communauté de commune met à ta disposition une déchetterie où tu vas pouvoir être orienté(e).

dot_leavesRendre à la terre, composter

Rendre à la terre ce qu’elle t’offre… Grâce au compostage, tu vas pouvoir éliminer un tiers de ta poubelle. Il existe plusieurs solutions que tu vives dans une maison individuelle ou dans un appartement.

zéro déchet cuisine solutions

Mes conseils pour atteindre le zéro déchet dans ta cuisine

dot_leavesAcheter en vrac

C’est l’un des premiers actes que tu vas pouvoir faire. Mais avant tout, il va falloir s’équiper. Car qui dit vrac, dit contenants. Il va donc falloir investir dans des bocaux en verre et des boîtes hermétiques, mais aussi des sacs en tissu (petits et grands) pour les fruits, les légumes, le pain et le vrac.

Muni(e) de ton panier en osier, tu vas ensuite (re)découvrir le plaisir du marché de ton village ou de ton quartier. Ici, tu trouveras des producteurs de fruits et légumes frais, de viande, de fromage et de poisson. Tu peux également te diriger vers des coopératives de producteurs et des AMAP.

Enfin, tu vas trouver des magasins qui proposent du vrac autour de chez toi. Les points de vente sont de plus en plus nombreux et ont tous pour objectifs de vous aider à réduire vos déchets. Fruits secs, légumes secs, riz, pâtes, sucre, thé, café, biscuits, liquides et même nourriture pour ton chien ou ton chat, tu trouveras dans ces boutiques tout ce qu’il faut pour remplir tes placards.

Et si tu devais acheter un produit emballé, tu vas privilégier les bocaux en verre que tu pourras réutiliser, ou les emballages recyclables (cartons, papier, boîtes de conserve ou bouteilles en verre).

dot_leavesS’équiper d’ustensiles indispensables

Pour atteindre ton objectif zéro déchet dans ta cuisine, tu vas te mettre aux fourneaux. Mais il te faut du matériel pour cuisiner dans de bonnes conditions.

Tout d’abord, tu vas dire adieu à tous ces ustensiles en plastique et accueillir l’inox. D’une part ils vont avoir une durée de vie beaucoup plus longue, et d’autre part, ils auront un meilleur impact sur l’environnement et sur ta santé.

Ensuite, tu vas investir dans du matériel : une cocotte et un robot multifonction, mais aussi suivant ta manière de te nourrir, une yaourtière, une machine à café, des moules à gâteaux ou encore un stérilisateur. Évidemment, avant de passer à l’achat de ce matériel, il faudra te poser la question : « Est-ce que j’en ai besoin ? ».

Home Organising Slow Life Zéro Déchet

dot_leavesCuisiner toi-même tes repas

Avec tous ses emballages, les plats préparés industriels remplissent vite tes poubelles. En passant derrière les fourneaux, tu vas pouvoir réduire considérablement la quantité de déchets. Mais ce n’est pas toujours évident de se lancer dans la préparation des repas quotidiens. Il est donc indispensable de bien s’organiser.

Tout d’abord en établissant un menu pour la semaine. Cela va te faciliter la tâche pour faire tes courses et préparer tes repas. Ensuite, tu peux te lancer dans le batch cooking. Qu’est-ce que c’est ? Il s’agit là de préparer à l’avance, pendant le week-end, tes repas pour la semaine à venir. Tu pourras ensuite les conserver, dans des boîtes hermétiques, dans ton réfrigérateur ou ton congélateur.

Et si tu veux prévoir d’une saison à l’autre, tu peux même te lancer dans la conception de préparations de fruits, légumes ou encore sauce conservés en bocaux stérilisés.

dot_leavesArrêter les accessoires à usage unique

Papier aluminium, cellophane, essuie-tout, paille en plastique… tous ces accessoires finissent très vite dans la poubelle. Il existe des solutions saines et durables pour les remplacer.

Emballages réutilisables à la cire d’abeille, charlottes en tissu, tissu en coton, paille en inox… voici des produits qui vont te permettre d’emballer, conserver, protéger, essuyer tout en respectant l’environnement.

Par ailleurs, il est temps de dire adieu aux bouteilles en plastique et d’investir dans une gourde en inox. Avec 9,3 milliards de litres d’eau en bouteille, la France est dans le top 5 des plus gros consommateurs de bouteilles en plastiques. La gourde est donc un indispensable ! Et pour celles et ceux qui ont peur de boire l’eau du robinet, il existe de nombreux alliés qui viendront la purifier.

dot_leavesFaire la vaisselle zéro déchet

Pour la vaisselle aussi il existe des solutions plus saines. Votre éponge peut facilement être remplacée par une éponge tawashi que tu peux fabriquer toi-même. Et pour le produit vaisselle, tu peux le remplacer par du savon solide, et même trouver des recettes 100 % biodégradables sur internet, ou bien simplement utiliser un bloc de savon de Marseille.

dot_leavesComposter

En représentant 30 % de ta poubelle, les déchets organiques peuvent facilement être compostés. Si tu vis en maison, il est simple d’installer un composteur dans ton jardin. Tu peux le fabriquer toi-même ou demander à ta commune d’en mettre à disposition.

Si tu vis en appartement, ou en ville, tu as le choix en un composteur individuel, ce qu’on appelle un lombricomposteur. Tu peux également voir avec ta commune pour installer un composteur collectif en bas de ton immeuble ou dans ton lotissement.

Tu l’as vu, la cuisine est la pièce où la quantité de déchets est importante. En mettant en place de nouvelles habitudes de vie et de consommation, et en adoptant ces nouvelles alternatives saines et durables, tu peux facilement atteindre de zéro déchet dans ta cuisine.

A lire aussi : Mes pratiques zéro déchet dans la salle de bain

Cet article t’a plu ? 📌 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Maëlle Home Organiser Loire Atlantique
cuisine pratique zéro déchet