signes encombrement désordre perturbateur

Comment reconnaître si sa maison souffre d’encombrement ? Plusieurs symptômes sont reconnaissables simplement d’un coup d’œil. Pour autant, d’une personne à une autre, sa perception va changer.

En effet, le seuil de tolérance peut être totalement différent suivant les individus. Le ressenti vis à vis du désordre d’un intérieur est propre à chacun. Cependant, certains signes pour nous, professionnels de l’organisation, sont des indicateurs infaillibles, au fait que l’encombrement deviennent gênant.

Lorsque l’on parle de désordre, il est question de celui qui apporte un frein dans les activités du quotidien. Mais aussi et surtout, l’encombrement qui pèse sur un ou plusieurs habitants du foyer. Dans le cas où ça devient un perturbateur, il est important de prendre conscience du besoin d’agir.

Quels sont les symptômes traduisant d’un encombrement de sa maison ?

Ici, je vais t’évoquer 10 symptômes flagrants d’une maison encombrée par ordre d’importance. Les voici :

Symptôme n°1 – Une table à manger avec tout un tas de trucs

Que se soit une table ou un buffet, peut importe. Un intérieur encombré ou une désorganisation des rangements, amène à venir déposer des objets divers sur le dessus des meubles, comme la table à manger, tout au long de la journée. Autant te dire, que ça en devient vite un calvaire, lorsque c’est le moment de dresser la table. Il faut débarrasser ces objets ou bien les pousser dans un coin de la table.

On y dépose des fois des trucs tout bête, tel que les clés, les lunettes, des objets comme je dis sans domicile fixe. Mais pas que ! Des choses à traiter, du courrier, un ordinateur… Tel est le premier petit symptôme d’encombrement d’une maison, des surfaces visibles pleines d’objets divers et variés.

Selon moi, une table devrait être vide et pleinement disponible pour les repas. Il est tout de même possible d’y placer une légère déco. Pour s’y tenir, il suffit de définir une place à chaque objet qui s’y pose dessus, et aussi de ranger ses affaires après un usage.

Symptôme n°2 – Du temps perdu consacré à la recherche de ses objets ou papiers

Tu sais quel objet tu cherches, mais où tu l’as mis ? Un placard, deux placards… Non rien trouvé, pas moyen de remettre la main dessus ! Si tu te reconnais dans cette situation, c’est dû au fait d’une désorganisation ou bien d’un excès d’objets agglutinés et mal rangés.

Quand on y réfléchi, c’est tellement con de perdre du temps pour ça. En plus de cela, lorsque l’on cherche un objet, l’agacement et les pensées négatives viennent nous rendre visite.

Arrivé au stade, où la simple recherche d’un objet devienne une chasse au trésor, il paraît évident qu’un tri s’impose. Pour cela, la catégorisation des objets est un bon moyen d’éviter les dispersements et les pertes. Ainsi, il sera plus facile de savoir où est rangé l’objet recherché.

Home Organising Slow Life Zéro Déchet

Symptôme n°3 – Un nombre de gestes important pour prendre un objet

Prendre un objet dans un meuble est devenu une vrai aventure à certains endroits. Lorsqu’un placard est trop encombré, il en vient difficile de sortir un objet facilement.

Un exemple, en voulant prendre un plat dans un tiroir, il te faut sortir deux autres plats, des ramequins qui te gênent, un moule à gâteau… Bref, tu l’as compris, pour atteindre ta cible, c’est la galère !

A force de vouloir remplir les vides d’un placard, nous nous retrouvons avec des difficultés d’actions, sans compter le manque de visibilité du contenu. Afin de se faciliter la tâche, le nombre de gestes préconisé est de trois, pour la prise d’un objet, aliment, ou matériaux. Donc ouvrir la porte, prendre l’objet et fermer le placard, ça fait trois gestes !

Symptôme n°4 – Des vêtements sales mélangés à des propres

Ta pile de linge sale est énorme, la caisse de linge à plier est dans le salon depuis deux semaines… Du linge, il y en a partout ! Le risque est de confondre linges propres et linges sales. De même, l’envie de vouloir acheter de nouveaux vêtements peut être tentante. La gestion des vêtements est tellement ancrée dans les esprits, comme étant une tâche barbante, que le retard s’accumule.

Autant d’avoir une chaise ou un portant dans sa chambre qui porte une ou deux tenues, c’est relativement normal. Par contre, du linge à traîner partout et un dressing qui déborde, l’est moins. Soit il y a un dysfonctionnement en terme de gestion du linge, soit ton/vos dressings sont trop encombrés.

Une bonne dose de motivation est nécessaire pour passer à l’action et se mettre à un éventuel tri. Franchement, en te donnant 15 minutes matin et soir, durant 1 ou 2 semaines, te fera retrouver un lieu rangé sans linge à traîner. Ensuite, une discipline avec l’instauration d’habitudes hebdomadaires sera nécessaire pour éviter l’effet yoyo.

symptômes encombrement maison désordre accumulation

Symptôme n°5 – Des objets oubliés, en plusieurs exemplaires et même certains tout neufs

Quelques anecdotes !

Tu es au magasin, et là tu te dis devant un objet, c’est pas mal ça, en plus de ça j’en ai pas, je crois, et hop dans le caddie. Sauf que, quelques temps après, tu constates qu’en fait tu avais déjà un objet de ce type, chez toi, pour le même usage. Ainsi, tu avais oublié son existence.

Autrement, je suis sûre que ça t’ai déjà arrivé d’ouvrir plusieurs tiroirs, au fil d’une même journée, et de faire la rencontre avec 20 briquets ou bien 5 tire-bouchons, répartis à divers endroits. Et de te demander pourquoi tu en as tant !

Un matin, tu choisis ta tenue du jour, et tu tombes nez à nez avec un énième tee-shirt blanc. Cependant celui-ci est différent… Il a encore une étiquette ! Et là tu te dis, oups punaise, j’avais oublié ce haut.

Alors si ces anecdotes te sont familières, tu as bel et bien trop de possessions. Il faut te rendre à l’évidence que ta maison souffre de plusieurs symptômes d’encombrement.

Symptôme n°6 – Des rangements pleins et difficiles d’accès

De nombreux meubles, dépareillés ou non, pleins a craquer, tu en as ? Même avec des espaces de vie petit, certains ont tendance à acheter de nouveaux meubles, lorsqu’ils manquent de place pour ranger les nouveaux objets arrivant.

A cela, s’ajoute des boites glissées sous les lits, ou bien des cartons posés au dessus d’une armoire. Ce qui rend l’accès difficile aux affaires. Plus nous avons d’affaires, plus nous avons besoin de matériel pour les ranger… C’est le serpent qui se mord la queue ! Le cercle vicieux de l’accumulation.

Une simple règle suffirait à éviter diminuer le flux entrant d’objet chez toi. Cette méthode est les questionnements d’après le mot BISOU, expliqué sur cet article. Autrement, il y a aussi une autre règle de base. Il s’agit de 1 objet entré = 1 objet sorti. Comme tu l’as compris, dès que quelque chose rentre dans le foyer, hormis la nourriture, il te faut évacuer un objet que tu ne veux plus. Cette pratique permet de gérer le flux de tes possessions.

Home Organising Slow Life Zéro Déchet

Symptôme n°7 – Des papiers accumulés sur le bureau et dans la cuisine

Un des fléau pour beaucoup au quotidien sont les papiers. Courriers, publicité, journaux, faire-part ou autres documents ont tendance à s’accumuler dans le bureau mais ailleurs aussi.

Lorsque l’on ramasse le courrier, nous l’ouvrons, puis machinalement, il vient à être posé sur une pile, déjà existante, pour être traiter plus tard. Et ce tas, il est où ? Au dessus de papiers de divers sujets ou bien même sur le buffet de la cuisine. Sauf que de cette manière, les papiers s’entassent et résultat des courses, ça en devient une pollution visuelle et une gêne quotidienne.

A la simple vue de ces tas de paperasse, notre esprit se sent envahi. Inconsciemment, ces papiers demandent à être trié, traité, et rangé.

De nombreuses actions sont à mettre en place pour éviter cet entassement envahissant. La première est de traiter de suite un document reçu. Si il doit avoir une action qui en découle, il suffit de le placer dans une bannette spécifique et de planifier cette action. Sinon, si la lecture de ce document suffit et qu’il est sans intérêt, pourquoi ne pas le jeter au tri directement.

Symptôme n°8 – Des heures pour faire le dépoussiérage des meubles et le ménage

Quand le ménage rime avec marathon et complication, il y a un couac. En effet, le ménage est tout autre qu’une partie de plaisir. Tout le monde, rêve, je pense que le ménage puisse être rapide et efficace. Cependant, lorsque des obstacles sont sur notre trajet, ça complique la tâche. Cela devient forcément vite chronophage !

Vases, objets de décoration et bibelots en tout genre, posés sur les étagères ont besoin d’être dépoussiérer comme les étagères. Alors quand les meubles en sont plein, cela devient un vrai défi. Diminuer voir supprimer les obstacles, permettra que le ménage se fasse plus rapidement. 

symptômes encombrement maison

Symptôme n°9 – Des pièces qui servant de débarras comme le garage ou une chambre d’amis

Que l’on garde des affaires pour des « au cas où », que l’on accumule des choses, ou bien que l’on conserve des objets cassés, tout cela amène de la surcharge dans certaines pièces. Là dessus, il se peut que ton garage n’a plus sa fonction première d’y garer ta voiture.

Lorsque des pièces de la maison, commencent à servir de débarras, il est temps d’envisager le désencombrement. Dans quel but ? Retrouver la fonction de la pièce pour la faire vivre. Et non pour qu’elle devienne un entrepôt de stockage. C’est la destinée des chambres d’amis parfois !

La surface au m² à un coût d’achat et d’entretien. Une réflexion à avoir sur l’usage de tes pièces ! Imagine que tu puisses te mettre à faire de l’accueil en airbnb dans ton entrepôt actuel qui est une chambre.

Symptôme n°10 – Un mal-être ressenti dans une ou plusieurs pièces

Avoir l’envie de quitter une pièce ou de ressentir un grand inconfort, car l’espace est trop encombré, est anormal ! A la vue de ces endroits saturés, il est compréhensible que se soit dur de trouver la motivation pour se mettre au rangement. Les multiples symptômes d’encombrement d’une maison pèse vraiment sur le moral.

Si tu en es arrivé à vivre se mal-être dans ta maison, il me paraît important d’accepter l’idée de se faire aider. Quand nous sommes malade, nous nous faisons soigner et accompagner par des médecins. Et bien, je suis d’avis à ce que nos maisons est le droit à ces soins également, en étant accompagné par des professionnels, tel les home organiser.

Tous ces signes sont ceux que l’on retrouve dans les logements de nos clients qui subissent l’encombrement dans leur logement. Des symptômes qui viennent vite agacer et fatiguer au quotidien.

Te reconnais-tu dans ces repères ? J’imagine que tu te retrouves dans un ou plusieurs de ces symptômes confirmant le fait que tu subisses l’encombrement au sein de ta maison.

Je t’invite à découvrir mes services d’initiation en groupe et mes services à domicile, si tu désires soigner ces symptômes avec un professionnel.

 

A lire aussi : Désencombrement : par où commencer quand ça déborde ?

Cet article t’a plu ? 📌 Épingle-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard !

Maëlle Home Organiser Loire Atlantique
symptômes encombrement maison